Et voilà : la planification correcte des postes de travail debout ergonomiques

Toute personne qui se tient debout sur le lieu de travail sans interruption exige de son corps des performances de haut niveau. Le travail est donc très fatigant à la fois mentalement et physiquement. Si la position debout constante devient un fardeau, la motivation, l'efficacité et la qualité du travail en pâtissent. De surcroît, des dommages physiques permanents peuvent également survenir suite à cette forte sollicitation. L'enquête sur la population active BIBB/BAUA 2005/2006, toujours actuelle, a montré que 56,4 % des 31,1 millions de salariés en Allemagne sont concernés par le travail debout. Environ un quart d'entre eux ressent le travail debout comme une charge. Cela signifie qu'environ 5,7 millions de personnes actives travaillent dans des conditions qu'elles trouvent désagréables. Le travail debout est présent dans de nombreux secteurs. D'abord et avant tout l'industrie du bâtiment dont 92,9 % des employés sont concernés par le travail debout. Viennent ensuite la production, l'administration et la technologie. En particulier dans la production (31,3 %) et dans les services (24,2 %), les employés souffrent de leur posture forcée. Chaque employeur peut remédier à ce problème en installant des postes de travail debout ergonomiques. Nous vous montrons ici comment ça marche.


Lorsque la position debout devient un fardeau : les conséquences du travail debout permanent



Le corps humain est conçu pour réaliser une multitude de mouvements différents. Il devrait aussi en profiter car le corps reste en bonne santé s'il s’assoit, se tient debout, marche et s'allonge en alternance. S'il doit rester debout pendant plusieurs heures par jour, il est dans une posture forcée et est exposé à un stress contre nature. Le système circulatoire est particulièrement affecté parce que les veines des jambes pompent le sang vers le cœur contre la force de la gravité. Pour que le sang s'écoule vers le haut, une pression élevée doit s'accumuler dans les veines. Si cela se produit toute la journée, les parois des vaisseaux et les valves veineuses sont affaiblies. En raison de la pression élevée, les parois des vaisseaux peuvent se dilater ou le fonctionnement des valves veineuses peut être dérangé. Les problèmes de circulation sanguine et les varices en sont la conséquence.

Les veines mais aussi les articulations, les os et les muscles sont fortement sollicités en position debout permanente. L'immobilité en position debout fait que les disques intervertébraux sont constamment comprimés entre les vertèbres et ne peuvent pas se régénérer en changeant de position. Il en résulte des incidents au niveau des disques intervertébraux ou des vertèbres usées. Ce qui génère inévitablement des douleurs intenses. Des contractures musculaires dans le cou et le dos peuvent aussi être douloureuses. Celles-ci sont causées par la posture statique et peuvent entraîner des crampes désagréables. Les problèmes de genoux et une voûte plantaire abaissée, appelée pied plat, sont également les conséquences du travail debout. Afin d'éviter tous ces problèmes aux employés, l'employeur a la possibilité d'installer des postes de travail debout ergonomiques. Seuls quelques moyens sont requis.


Ergonomie au poste de travail debout : la bonne planification



Seul un poste de travail debout ergonomique et bien planifié permet un travail respectueux de la santé sans restriction. Tout d'abord, le poste de travail doit être planifié. En effet, la pièce doit être éventuellement réaménagée ou le poste de travail doit faire l'objet d'une nouvelle conception afin d'optimiser l'espace disponible. Grâce à une planification minutieuse, vous pouvez éviter les erreurs d'achat et assurer une restructuration sans faille.


1. Les besoins

Au début de la planification, il s'agit de fixer le nombre de postes de travail affectés par un travail debout stressant. Les travaux qui exigent plus de 2 heures et demie de position debout devraient être rendus plus agréables. En effet, dans sa recommandation d'action relative au travail debout, le Comité d'état pour la sécurité au travail et la technique de sécurité suppose que seules les personnes exposées à des sollicitations légères ressentiront déjà des effets désagréables au-delà de cette durée de la position debout. Pour le travail debout d'une durée maximale de quatre heures, il est conseillé de procéder à un réaménagement. En outre, il est essentiel de prendre des mesures. Une fois que vous avez fixé le nombre de postes de travail concernés, vous passez à l'étape suivante.


2. L'aménagement du travail

Avant de réaménager le poste de travail, vous devez d'abord vérifier si le travail lui-même peut être rendu plus agréable. Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

  • La station debout est-elle nécessaire pour ce travail ?
  • Est-ce que la posture de l'employé est toujours la même ?
  • L'employé au poste de travail debout doit-il exercer exclusivement cette activité de sorte que la position debout prolongée ne peut être évitée ?
Si vous avez répondu "non" à ces questions, un réaménagement du poste de travail contribue au bien-être mais n'est pas absolument nécessaire ou le poste de travail debout peut être remplacé par un poste de travail assis. Si vous n'êtes pas sûr que le travail pèse sur les employés, prenez contact avec eux.

Si vous avez répondu "oui" à l'une des questions, des mesures doivent être prises. Si la station debout est absolument nécessaire, le travail doit offrir soit beaucoup de mouvement et avoir lieu dans un grand espace soit ne pas durer longtemps. La solution consiste à restructurer les tâches de travail de manière à ce que l'on puisse passer de la position debout à la position assise et à la marche. Cela inclut également des pauses régulières pendant lesquelles l'employé peut marcher un peu, relever les jambes ou s'asseoir confortablement. Un changement des activités ou un travail mixte permet de soulager à la fois le corps et l'esprit et de les rafraîchir.


3. L'aménagement du poste de travail

Si vous avez répondu "oui" à la dernière question du paragraphe précédent, vous devriez prévoir des mesures visant à réaménager le poste de travail. Si la station debout prolongée est absolument nécessaire, vous devriez installer des postes de travail debout ergonomiques pour protéger la santé de vos employés.

Le sol et l'équipement de travail doivent être pris en compte dans ce contexte. Le revêtement du sol doit être élastique afin de réduire la sollicitation sur les muscles et le squelette. Un tel sol doit être soit installé de façon permanente soit équipé de tapis mobiles. Le poste de travail debout est-il susceptible de rester à cet endroit ? Il est alors recommandé d'installer un revêtement de sol durable et permanent. Si les postes de travail debout changent de position, les tapis sont recommandés. Pour votre planification, vous choisissez donc l'une des deux possibilités et comparez différentes offres.

Un sol correct ne suffit pas. Veillez également à ce que les employés portent des chaussures robustes avec une semelle de soutien et un réglage flexible de la largeur. Réfléchissez au fait de mettre à la disposition de vos employés des chaussures dédiées à une bonne santé.

Le sol et les chaussures sont la base d'une position debout respectueuse de la santé. L'équipement de travail arrive en deuxième position. Qu'il s'agisse d'une machine, d'un comptoir ou d'une table : la hauteur de travail doit pouvoir se régler de façon personnalisée à la taille de l'employé. Le meilleur moyen est de la régler en continu à peu près à la hauteur des coudes pour permettre un travail agréable. Votre planification porte donc également sur les équipements de travail existants. Si les machines ou les tables ne sont pas réglables en hauteur, il faut en tenir compte. Peut-être est-il possible de procéder à un réaménagement ? Si ce n'est pas le cas, une nouvelle acquisition peut être envisagée.

Bien qu'il ne remplace pas une pause en position assise, un assis-debout constitue un soulagement supplémentaire pour les jambes. Pour cela, un espace suffisant pour les jambes est requis. Les travaux doivent être réalisables à bout de bras. S'il y a suffisamment de place pour un assis-debout, nous recommandons de l'acheter soit pour chaque poste de travail soit un pour deux postes de travail afin que les employés alternent entre la position debout et la position assis-debout. Vérifiez l'espace dont vous disposez et vos besoins avant de vous mettre à chercher un modèle approprié et de l'acheter. Vous trouverez quelques recommandations ci-dessous.


4. L'environnement

Peu importe qu'il s'agisse d'un poste de travail assis ou debout : en plus d'un équipement de travail facile à utiliser et accessible, de sièges confortables ou d'assis-debout et du sol adapté, un bon éclairage, des températures agréables et des tâches variées sont également importantes pour le bien-être de tout employé. Pour en savoir plus sur la conception générale des postes de travail de production ergonomiques, consultez le magazine Bimos.


Soutien pendant le travail debout : l'assis-debout



Si vous souhaitez installer des postes de travail debout ergonomiques, vous êtes forcément obligé de vous pencher sur le thème des assis-debout. Il ne constitue pas de substitut au changement causé par une assise correcte mais il procure un soulagement et prolonge la durée jusqu'à ce que le travail debout devienne un fardeau. Les jambes et les pieds sont soulagés sans obstruer la circulation sanguine dans les jambes car on n'est pas assis sur un assis-debout ce qui peut rétrécir les veines des cuisses. Il s'agit plus particulièrement d'un siège qui rappelle le fait de s'appuyer contre une balustrade.

Si vous souhaitez acquérir des assis-debout, vous devez choisir le modèle qui vous convient. L'employé choisit lui-même l'assis-debout dont il a besoin, en fonction de sa posture au travail, de son environnement de travail et de l'espace disponible.

L'assis-debout Fin est une nouveauté pour ceux qui travaillent debout. Il a été conçu uniquement pour une position debout ergonomique et répond à toutes les exigences qu'un poste de travail peut présenter. Que ce soit pour l'industrie, le commerce, le cabinet médical ou le bureau.

Les assis-debout 9409, 9408 ou 9419 sont des sièges polyvalents qui peuvent également être abaissés au niveau d'un siège. Si les employés peuvent passer de la position debout à la position assise à leurs postes de travail, ils sont la solution idéale.

Les assis-debout offrent de nombreux piétements différents. Ils peuvent donc s'adapter aux nombreuses exigences et être également utilisés pour une position assise de courte durée avec le bon repose-pied.


Le poste de travail debout et respectueux de la santé . pas seulement une question de planification



Pour aménager un poste de travail debout respectueux de la santé, une chose est importante en plus d'une planification minutieuse : la mise en œuvre. Une fois que toutes les acquisitions et restructurations ont été examinées, dressez la liste de ce qui doit être acquis ou modifié. Demandez des devis puis abordez le projet. Vos employés seront plus satisfaits et en meilleure santé avec moins de jours d'absence et une motivation plus élevée. Cela n'est possible à long terme que si les employés reçoivent une formation supplémentaire en matière d'utilisation des assis-debout et du travail debout. Incluez également cet aspect dans votre planification et votre restructuration pour plus d'ergonomie sur le lieu de travail sera couronnée de succès.

Souhaitez-vous protéger vos employés contre les problèmes de santé à long terme ? Nous vous apportons volontiers notre soutien pour aménager vos postes de travail de façon ergonomique. Vous avez des questions ? N'hésitez pas à nous contacter !

  1
  0



         


retour au sommaire PDF imprimer